CAN 2024 : La Côte d’Ivoire sacrée championne d’Afrique

La Côte d'Ivoire remporte la CAN 2023, suscitant une immense fierté nationale malgré des incidents regrettables.

victoire de la cote d'ivoire champion d'afrique

La ferveur et l’émotion étaient encore palpables ce matin dans les rues d’Abidjan, au lendemain de la victoire historique des Éléphants de Côte d’Ivoire à la CAN 2023 après une victoire palpitante 2-1 contre le Nigeria. Le pays tout entier se réveille auréolé d’une fierté immense, célébrant un troisième sacre continental qui hisse la Côte d’Ivoire au rang de troisième nation la plus titrée de l’histoire de la compétition.

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) a eu lieu en Côte d’Ivoire en 2023. Initialement prévue en juin et juillet 2023, elle a été reportée à janvier-février 2024 pour des raisons climatiques dus à la saison des pluies.

Un parcours semé d’embûches

Organisée sur ses terres pour la deuxième fois après 1984, la CAN 2023 n’a pas été un long fleuve tranquille pour les Éléphants. Après une phase de groupes poussive où l’équipe a peiné à trouver son rythme, le doute s’est immiscé dans les cœurs des supporters. Mais c’est dans l’adversité que les Ivoiriens ont puisé leur force, se transcendant dès les phases à élimination directe.

Un sursaut d’orgueil et une victoire méritée

Menés dès la 38ᵉ minute par le Nigeria, les Éléphants ont sonné la révolte en deuxième mi-temps. Le talentueux Franck Kessié a égalisé sur un coup de tête à la 62ᵉ minute, avant que Sébastien Haller ne scelle le destin de la rencontre à la 81ᵉ minute d’une sublime frappe enroulée.

La CAN 2023, une réussite totale

Au-delà du sacre sportif, la CAN 2023 a été un succès populaire et organisationnel incontestable. La Côte d’Ivoire a su mettre en valeur ses infrastructures flambant neuves et son hospitalité légendaire, offrant aux spectateurs une expérience inoubliable.

L’avenir s’annonce radieux pour le football ivoirien, porté par une génération talentueuse et galvanisée par cette victoire historique. La Côte d’Ivoire, terre de sacre, d’hospitalité et de fierté, a marqué de son empreinte l’histoire de la CAN 2023.

Incontestablement une réussite pour la Côte d’Ivoire, cette CAN a néanmoins été entachée par des événements scandaleux qui ont terni l’image du pays en quelque sorte.

Youssoupha cruellement humilié dans les gradins

Le rappeur franco-congolais Youssoupha, qui a soutenu l’équipe de la RDC, a été la cible d’une vague de moqueries, de critiques et d’ins*ltes de la part de certains supporters ivoiriens après la défaite de leur équipe face aux Eléphants de Côte d’Ivoire. Le rappeur s’est retrouvé dans les gradins sous les cris et hurlement de moqueries de la part des supporters ivoiriens. Visiblement insoutenable face à la situation, le rappeur a tout simplement baissé la tête.

La découverte de la poussière par Mayole Francine

cote d'ivoire champion d'afrique
Crédit Photo : DR

L’influenceuse camerounaise Mayole Francine a également créé la polémique en publiant une vidéo sur les réseaux sociaux où “elle se moquait de la poussière” présente dans les rues d’Abidjan.

“On nous avait dit qu’il n’y avait pas de poussière à Abidjan. Moi je croyais qu’il n’y avait pas de poussière ici, mais voilà ça”

Cette vidéo a provoqué l’indignation de nombreux internautes, y compris des Ivoiriens, qui ont dénoncé son manque de respect envers le pays hôte et ont même lancé une pétition en ligne pour réclamer son expulsion du pays.

Un autre incident impliquant une Algérienne a par ailleurs été rapporté. Cette dernière a été expulsée de la Côte d’Ivoire après avoir tenu des propos rac*stes à l’encontre de certains Ivoiriens.

Un bilan globalement positif malgré quelques incidents

Malgré ces incidents regrettables, il est important de souligner que la CAN 2023 a été un grand succès populaire et sportif. La Côte d’Ivoire a su organiser une compétition de grande envergure, offrant aux spectateurs du monde entier des moments de joie et d’émotions intenses.

Le sacre des Éléphants est une immense source de fierté pour le peuple ivoirien et sonne comme une renaissance pour le football national. Il est important de retenir les aspects positifs de cette CAN et de tirer des leçons des incidents qui ont eu lieu afin de promouvoir un sport plus inclusif et respectueux.

Avatar de Alain Tchedje
Alain, rédacteur pour Purejapap, se spécialise dans l’univers people, l'actu cinéma et série TV, Sport et la scène musicale. Sa plume acérée capte les dernières tendances et les scoops des célébrités, offrant un contenu engageant pour un public averti.