Clive KETU (Bachelor), victime de sorcellerie, sort du silence !

Clive KETU, entrepreneur camerounais bien connu pour ses activités dans la production et la commercialisation de spiritueux ainsi que dans l'exploitation d'une grande palmeraie, a récemment exprimé sa colère via son compte Snapchat.

Clive KETU

Cette fois-ci, ce n’est pas une déception amoureuse qui le contrarie, mais bien les obstacles posés par ses propres compatriotes entrepreneurs.

Ancien participant de l’émission de téléréalité Bachelor diffusée sur Canal+, Clive KETU se retrouve désormais au cœur d’une controverse entrepreneuriale qui secoue le Cameroun.

“Tu paieras ici sur place”

Dans un élan de franchise, Clive a exprimé sa frustration face aux manœuvres sournoises de certains de ses pairs qui cherchent à entraver le développement de son entreprise. Il déclare sur compte Snapchat : 

« Aucune facture de Dieu ne reste impayée. Toi qui fais de la calomnie, du sabotage et des coups bas à ton prochain qui ne t’a rien fait : tu paieras assurément ta facture. Et pas après la mort ein, tu paieras ici sur place. Et à des moments inattendus. »

Clive KETU

Cette déclaration percutante de Clive KETU révèle une réalité sombre qui se cache derrière le vernis de l’entrepreneuriat au Cameroun. Outre les défis économiques habituels, les entrepreneurs sont confrontés à des pratiques déloyales telles que le blocage et le sabotage de la part de leurs propres collègues.

Ce témoignage soulève des interrogations profondes sur le climat entrepreneurial au Cameroun, où le succès semble être entaché par des conflits internes et des manœuvres malveillantes.

Témoignage d’un abonné : Des pratiques similaires vécues ailleurs

En réaction au message de Clive KETU, l’un de ses abonnés a partagé son propre témoignage, mettant en lumière des expériences similaires vécues dans un contexte différent.

« C’est la même chose que je vis ici, on t’attache pour que tu ne vendes pas, eux-mêmes, ils vont se fatiguer et tous vendre. »

Selon cet abonné, les pratiques de blocage et de sabotage ne sont pas un phénomène isolé au Cameroun, mais plutôt une réalité que beaucoup d’entrepreneurs vivent.

Le fait que cet abonné puisse s’identifier aux défis auxquels est confronté Clive KETU renforce le message selon lequel ces pratiques ne sont pas anodines, mais plutôt un symptôme d’un problème plus large dans le monde entrepreneurial.

Avatar de Alain Tchedje
Alain, rédacteur pour Purejapap, se spécialise dans l’univers people, l'actu cinéma et série TV, Sport et la scène musicale. Sa plume acérée capte les dernières tendances et les scoops des célébrités, offrant un contenu engageant pour un public averti.