Quand le PN sait que tu sais : 9 conseils pour te libérer de l’emprise toxique

Aujourd'hui, on va parler d'un truc pas très cool, mais super important : quand le PN, ce fameux pervers narcissique, réalise que tu as découvert son petit jeu.

Quand le PN sait que tu sais
Droits d'auteur : © 2022 Netflix, Inc.

Détecter les signes de manipulation, c’est déjà un bon début pour reprendre le contrôle. Mais une fois que le PN sait que tu as percé à jour ses manigances, ça se corse. Dans cet article, on va voir comment repérer ces signes, comment le PN réagit quand il se fait griller, et surtout, je vais te filer neuf conseils pour te sortir de ce bourbier et reprendre ta liberté.

Comment reconnaître les signes montrant que le PN sait que tu as pris conscience de la manipulation ?

Comment reconnaitre les signes montrant que le PN sait que tu as pris conscience de la manipulation
magicmaman.com

Alors, comment tu sais que le PN a capté que t’as compris son petit manège ? Bonne question ! Y a quelques signes qui peuvent te mettre la puce à l’oreille.

Par exemple, tu pourrais remarquer un changement de comportement chez lui. Genre, il devient encore plus manipulateur ou essaie de te faire culpabiliser davantage. Ou bien il peut devenir carrément agressif ou hostile, histoire de te faire sentir mal à l’aise.

Parfois, il essaie même de te faire douter de toi-même en te disant que t’es trop sensible ou que t’interprètes mal les choses. Bref, c’est comme s’il avait une sorte d’instinct de survie pour protéger son petit jeu toxique. Mais t’inquiète pas, on va voir ensemble comment gérer ça. 🤔 Et si tu te rappelles de notre dernier article sur les signes de danger imminent avec les PN, tu sauras qu’il est crucial de rester vigilant·e.

Comment le PN réagit-il quand il sait que tu as découvert ses manigances ?

La réaction du PN quand il se fait griller, c’est toute une histoire ! Tu peux t’attendre à tout, sérieux. Parfois, il joue la carte de l’innocence totale, genre « Moi ? Manipulateur ? Jamais de la vie ! » Tu vois le genre.

D’autres fois, il peut carrément péter un câble et devenir super agressif ou menaçant. C’est comme s’il sentait que son petit empire de manipulation s’effondre et qu’il essaie de tout retenir à grands renforts de mensonges et de manipulations supplémentaires. Mais bon, ça dépend vraiment du PN en question et de son degré de toxicité. 🤷‍♀️

Quand le PN sait que tu sais : 9 conseils pour retrouver ta liberté

Quand le PN sait que tu sais
allocine.fr

Alors, maintenant que t’as pigé que le PN a pigé que t’as pigé ses manigances (ça fait beaucoup de « pigé », je sais 🙃!), c’est le moment de te libérer de cette emprise toxique. Je vais te balancer neuf conseils béton pour que tu retrouves enfin ta liberté. Ça va être comme une session de détox émotionnelle, mais en mieux ! 🌟

1. Fais confiance à ton intuition et à tes instincts

Ok, première chose à faire : fais confiance à ton feeling, à cette petite voix intérieure qui te dit quand quelque chose cloche. T’as déjà eu ce genre de sensation, non ? Comme une alerte rouge dans ta tête qui te dit « Attention, danger ! » Écoute-la, elle est souvent plus fiable que tu ne le penses. Ton instinct sait souvent bien mieux que ton cerveau quand quelque chose ne tourne pas rond. Alors, ouvre l’oreille et laisse-le te guider. 🎧

2. Établis des limites claires et maintiens-les fermement

Etablis des limites claires et maintiens les fermement
mariamedita.com

Deuxième conseil, et pas des moindres : fixe tes limites et tiens bon ! C’est comme poser des panneaux Stop sur l’autoroute de ta vie.

Quand le PN sent qu’il perd de son emprise, il va essayer de tester tes limites, comme un gamin qui cherche les boutons ne pas toucher. Mais toi, tu dois être ferme comme un roc.

Fixe tes frontières et ne laisse personne les franchir, point final. Ça peut être difficile au début, mais crois-moi, ça vaut vraiment le coup.

3. Cherche du soutien auprès de personnes de confiance et des professionnels si nécessaire

Allez, troisième étape : ne reste pas seul·e dans cette galère. Cherche du soutien auprès de tes potes de confiance, de ta famille, ou même de pros si t’en as besoin.

Parler de ce que tu vis, ça peut vraiment soulager, tu sais. Et parfois, un regard extérieur peut t’apporter une perspective que t’aurais pas eue tout·e seul·e. Donc, n’hésite pas à t’entourer de gens qui te veulent du bien. Ils seront là pour te soutenir, te donner des conseils, voire même te secouer un peu si nécessaire. On a tous besoin d’une épaule sur laquelle se reposer de temps en temps, alors autant en profiter, non ? 🤗

4. Priorise ta santé mentale et émotionnelle en prenant soin de toi

Priorise ta sante mentale et emotionnelle en prenant soin de toi
gabrieltellier.com

Quatrième étape, et c’est super important : prends soin de toi ! Ta santé mentale et émotionnelle, c’est pas à négliger. Ça veut dire pas seulement manger tes légumes et faire du sport (même si c’est important aussi), mais aussi te donner du temps pour toi.

Fais ce qui te fait du bien, que ce soit méditer, prendre des bains relaxants, lire un bon bouquin, ou binge-watcher ta série préférée. Bref, chouchoute-toi comme si t’étais ton propre meilleur pote. Parce que, spoiler alert : t’es super important·e, et t’as le droit de te traiter comme tel·le.

5. Identifie les schémas de manipulation et les tactiques utilisées par le PN

Alors, numéro cinq sur la liste : on rentre dans le vif du sujet ! Quand le PN sait que tu sais, il peut pas s’empêcher d’essayer toutes ses petites tactiques de manipulation. C’est comme s’il passait en mode survie, tu vois ?

Donc, à toi de jouer : ouvre l’œil et repère ces schémas et tactiques. Tu peux commencer par garder un journal si tu veux, histoire de noter tout ça. Ça peut sembler un peu détective privé, mais crois-moi, ça peut vraiment t’aider à voir clair dans son jeu. Une fois que t’as pigé ses combines, c’est comme si tu dévoilais ses cartes cachées, et ça, ça le met carrément mal à l’aise.

6. Garde une trace des incidents et des preuves pour te protéger

Numéro six, et là, ça devient un peu plus sérieux : tiens un registre des trucs louches. Genre, garde une trace des incidents et des preuves pour te protéger.

Ça peut sembler un peu parano, mais crois-moi, ça peut sauver ta peau. Si jamais ça part en vrille et que tu te retrouves dans une situation délicate, avoir des preuves sous la main peut faire toute la différence.

Alors, prends des notes, sauvegarde tes textos ou tes mails, bref, ramasse toutes les preuves que tu peux trouver. C’est un peu comme assurer ta voiture : t’espères jamais en avoir besoin, mais c’est bien d’avoir ça en cas de pépin.

7. N’accepte pas les excuses vides ou les promesses non suivies d’actions concrètes

Naccepte pas les excuses vides ou les promesses non suivies dactions concretes
buzzwebzine.fr

On arrive au numéro sept, et là, c’est crucial : ne tombe pas dans le panneau des excuses bidon ou des promesses en l’air. Quand le PN sait que tu sais, il peut sortir toutes les excuses du monde pour se justifier.

Mais soyons honnêtes, les paroles, c’est bien joli, mais ça vaut pas grand-chose si y’a pas d’action derrière. Donc, sois pas dupe ! Si ses excuses sonnent creux ou que ses promesses sont aussi solides que du coton, reste sur tes gardes.

8. Apprends à te valoriser et à reconstruire ton estime de soi

Et maintenant, pour le numéro huit : c’est l’heure de te remettre en selle ! Quand le PN sait que tu sais, il peut te faire sentir comme si t’étais pas grand-chose, mais crois-moi, c’est des conneries.

Tu vaux bien plus que ça. Donc, prends le temps de te valoriser et de reconstruire ton estime de toi. Fais des trucs qui te font sentir bien dans ta peau, entoure-toi de gens positifs qui te boostent, et surtout, rappelle-toi que t’es une p*tain de personne géniale, point barre.

9. Ne te blâme pas pour la situation ; la responsabilité incombe au manipulateur

Et pour le dernier point, numéro neuf : lâche ce fardeau de culpabilité ! Quand le PN sait que tu sais, il peut essayer de te faire croire que tout est de ta faute. Mais non, non, non ! La responsabilité, elle est sur ses épaules à lui, pas sur les tiennes.

Donc, pas de self-blâme, okay ? T’es pas responsable de ses manigances. Tu fais de ton mieux dans une situation pas facile, et c’est tout à ton honneur. Alors, respire un bon coup, et laisse ce poids de culpabilité derrière toi.

3 choses que fait un narcissique quand vous coupez contact

choses que fait un narcissique quand vous coupez contact
Droits d’auteur : © 2022 Netflix, Inc.

Okay, imagine cette scène : tu décides enfin de prendre les rênes de ta vie et de couper les liens avec ce PN qui t’empoisonnait l’existence. Bravo à toi ! Mais voilà, dès que tu fais ce pas, tu te rends compte que le jeu est loin d’être terminé pour lui. 

D’abord, attends-toi à une pluie de messages, d’appels, voire même des visites surprise à ta porte. C’est comme s’il refusait de lâcher prise, comme s’il espérait que tu finisses par craquer et revenir dans son jeu malsain. Mais non, toi, t’es plus malin·e que ça, tu sais que couper les ponts, c’est pour ton bien.

Ensuite, si les tentatives de manipulation n’aboutissent pas, certains narcissiques vont carrément jouer la carte de la victime. Ouais, tu sais, ce discours du genre “Comment oses-tu me faire ça ? Tu me blesses profondément !” C’est comme s’ils essayaient de retourner la situation, de te faire culpabiliser pour ta décision de te protéger. Mais tiens bon, tu n’as rien à te reprocher.

Et pour finir, il y a ceux qui vont essayer de te salir auprès des autres. Ouais, ils vont raconter à qui veut bien les entendre à quel point tu es méchant·e, égoïste, ou je ne sais quoi d’autre. C’est une dernière tentative désespérée pour garder le contrôle de la situation, mais ne te laisse pas avoir. Reste fort·e, reste fidèle à toi-même, et rappelle-toi que tu as fait le bon choix en mettant fin à cette relation toxique. 🌟

Quand le PN n’obtient pas ce qu’il veut

Quand le PN se rend compte qu’il n’obtient pas ce qu’il veut, c’est comme si le ciel lui tombait sur la tête ! Imagine un gamin dans un magasin de jouets qui réalise qu’il ne peut pas avoir ce qu’il veut. C’est un peu pareil. 

Déjà, attends-toi à des réactions un peu… explosives. Ça peut être des crises de colère, des insultes, voire même des menaces. Tout ça parce que le PN est habitué à avoir tout sous contrôle, et quand ça lui échappe, c’est la panique à bord !

Ensuite, il peut essayer tous les moyens possibles pour te faire changer d’avis. C’est comme s’il passait en mode survie, prêt à tout pour retrouver son emprise sur toi. Mais rappelle-toi, tu as le droit de dire non, et tu n’as pas à te sentir coupable pour ça.

Comment éviter les pièges des relations toxiques à l’avenir ?

Comment eviter les pieges des relations toxiques a lavenir
Droits d’auteur : © 2022 Netflix, Inc.

Voici quelques astuces pour éviter de tomber dans les pièges des relations toxiques à l’avenir, parce qu’on n’a pas envie de revivre ça, n’est-ce pas ?

  • Fais confiance à ton instinct. Si quelque chose te semble louche dès le début, écoute cette petite voix dans ta tête qui te dit « Attention ! »
  • Établis des limites claires dès le départ et ne les laisse pas être franchies. C’est comme poser les bases d’une maison solide.
  • Sois sélectif·ve dans tes relations. Entoure-toi de gens positifs, bienveillants et respectueux de qui tu es.
  • Apprends à dire non sans culpabilité. Tu n’as pas à te plier en quatre pour les autres si ça te met mal à l’aise.
  • Sois conscient·e des signaux d’alarme : comportements possessifs, manipulation, manque de respect… Ne les ignore pas, même si ça semble anodin au début.
  • Prends le temps de te connaître toi-même. Plus tu sais qui tu es, plus tu seras capable de reconnaître ce que tu mérites dans une relation.
  • Reste ouvert·e aux conseils et au soutien de tes proches. Parfois, ils peuvent voir des choses que tu ne vois pas toi-même.
  • Ne cherche pas à tout prix une relation pour combler un vide. Mieux vaut être seul·e que mal accompagné·e, comme on dit.
  • Et enfin, apprends de tes expériences passées. Chaque relation toxique est une leçon de vie qui te rend plus fort·e et plus sage pour l’avenir.

En conclusion

Et voilà, on arrive à la fin de cet article mouvementé sur la relation avec les PN. J’espère que ça t’a aidé à voir plus clair dans ce monde parfois bien sombre. Quand le PN sait que tu sais, ça peut être comme naviguer en eaux troubles, mais rappelle-toi toujours : tu n’es pas seul·e. Il y a de l’aide, du soutien, et surtout, il y a une lumière au bout du tunnel.

Peu importe où tu te trouves dans cette histoire, que tu sois en train de découvrir les premiers signes de manipulation ou que tu cherches à te reconstruire après avoir coupé les ponts avec un PN, sache que tu as le droit d’être heureux·se. Tu as le droit de vivre une vie épanouie, entouré·e de gens qui te respectent et te soutiennent.

Donc, prends ces neuf conseils, ou plutôt ces neuf petites bouées de sauvetage, et avance avec confiance. La route sera peut-être cahoteuse, mais chaque pas que tu fais vers la liberté est un pas dans la bonne direction.

Et surtout, n’oublie jamais : tu es fort·e, tu es précieux·se, et tu mérites le meilleur dans la vie. Alors, va de l’avant, tête haute, et rappelle-toi que tu es maître de ton destin.

Avatar de Loïc Samuel
Loïc, rédacteur pour Purejapap, explore avec assurance les rouages de la séduction. Ses articles offrent des conseils pratiques et une analyse approfondie des relations, encourageant les lecteurs à s'engager activement dans leur vie amoureuse.