J’ai l’impression de ne pas vivre dans la réalité : Que faire lorsque la réalité semble floue ?

La déréalisation est un phénomène troublant qui peut affecter profondément notre expérience quotidienne. Pour ceux qui en souffrent, la réalité peut sembler altérée, lointaine, ou même comme si elle appartenait à un autre monde.

J'ai l'impression de ne pas vivre dans la réalité
Source : terrafemina.com

Avez-vous déjà ressenti cette étrange sensation de ne pas être pleinement ancré dans la réalité qui vous entoure ? Vous pourriez vous retrouver à observer le monde comme à travers un voile, où les détails semblent flous et les émotions émoussées. Cette expérience, connue sous le nom de déréalisation, est plus répandue que vous ne le pensez.

Dans cet article, nous allons explorer ce que signifie réellement la déréalisation, pourquoi elle se produit et, surtout, ce que vous pouvez faire pour retrouver votre connexion avec la réalité.

Que vous soyez confronté à ce problème vous-même ou que vous cherchiez à comprendre et à aider un proche, découvrez des conseils pratiques pour retrouver un sentiment de présence et de clarté émotionnelle.

C’est quoi l’impression de ne pas vivre dans un monde réel ?

C'est quoi l'impression de ne pas vivre dans un monde réel
Source : huffingtonpost.fr

L’impression de ne pas vivre dans un monde réel, ou déréalisation, est un état psychologique où une personne ressent une sensation de déconnexion ou de distorsion par rapport à la réalité environnante.

Cette expérience se caractérise par une perception altérée de l’environnement, où les objets, les personnes et les événements peuvent sembler étranges, flous ou irréels. Les émotions peuvent également sembler atténuées ou absentes, donnant l’impression de ne pas ressentir les choses de manière authentique ou pleine.

La déréalisation peut se produire de manière intermittente ou persistante. Selon le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5), elle est souvent associée à des troubles anxieux, tels que le trouble panique, les troubles de stress post-traumatique (TSPT) ou le trouble obsessionnel-compulsif (TOC), bien qu’elle puisse également survenir indépendamment. La déréalisation peut être déclenchée par le stress, l’anxiété intense, des événements traumatisants ou d’autres facteurs psychologiques.

Il est important de noter que la déréalisation n’est pas une psychose, une hallucination ou une perte totale de contact avec la réalité. C’est plutôt une expérience subjective où la perception de la réalité est altérée, mais la personne conserve généralement une conscience de soi et de son environnement.

La déréalisation peut être une expérience troublante et déconcertante. Les personnes qui en souffrent peuvent ressentir de l’isolement, de la confusion et de l’inquiétude. Il est conseillé de consulter un professionnel de la santé mentale pour obtenir un diagnostic précis et des recommandations de traitement appropriées si ces symptômes persistent ou affectent significativement la vie quotidienne.

J’ai l’impression de ne pas vivre dans la réalité : Découvrez les 10 déclencheurs de cet état psychologique

J'ai l'impression de ne pas vivre dans la réalité
Source : psychologue.net

Imaginez-vous avoir tout ce qu’il faut pour être heureux : un conjoint aimant, un travail, un foyer chaleureux. Tout semble en place, cependant, quelque chose ne va pas. C’est l’histoire de Sarah, une jeune femme de 23 ans, qui ressent depuis quelques années une étrange sensation de déconnexion vis-à-vis de la réalité qui l’entoure.

Sarah se décrit comme perdue. Depuis deux, trois ans peut-être, elle a cette impression de ne pas exister réellement, comme si elle flottait dans un monde qui lui paraît irréel. Mariée, avec un travail et un foyer sans enfants, elle se sent néanmoins éloignée de tout ce qui devrait la rattacher à la vie réelle.

Elle exprime sa peur, une peur profonde et incomprise, celle de prendre conscience de son existence. Cette idée la terrifie au point de lui faire craindre le pire. Elle se sent comme si elle perdait peu à peu pied dans la réalité, et cette sensation la fait douter de sa propre santé mentale.

Cette histoire poignante de Sarah résonne avec de nombreuses personnes qui vivent une expérience similaire de déréalisation. Quelles peuvent être les causes de ce sentiment déconcertant ? Découvrons ensemble les 10 déclencheurs courants de cet état psychologique pour mieux comprendre et aider ceux qui en souffrent.

1. Stress et traumatisme

Le stress chronique ou des événements traumatiques peuvent déclencher des épisodes de déréalisation.

L’anxiété intense associée à ces situations peut perturber la perception de la réalité, entraînant des sentiments de détachement et d’irréalité. Des études montrent que le stress prolongé peut affecter les circuits neuronaux impliqués dans le traitement des émotions et de la perception, contribuant ainsi à la déréalisation (Source : American Psychological Association).

2. Trouble anxieux

Les personnes souffrant de troubles anxieux, tels que le trouble panique, le trouble de stress post-traumatique (TSPT) ou le trouble obsessionnel-compulsif (TOC), sont plus susceptibles de ressentir de la déréalisation.

L’anxiété chronique peut entraîner une hyperactivité du système nerveux sympathique, affectant la perception de la réalité et provoquant des épisodes de dépersonnalisation-déréalisation (Source : National Institute of Mental Health).

3. Dépression majeure

La dépression sévère peut également être un déclencheur de la déréalisation. Les déséquilibres chimiques dans le cerveau associés à la dépression peuvent altérer la manière dont une personne perçoit le monde qui l’entoure, conduisant à des sentiments de déconnexion et d’irréalité (Source : Harvard Health Publishing).

4. Traumatisme psychologique

Les expériences traumatisantes, telles que les abus émotionnels, physiques ou sexuels, peuvent entraîner des mécanismes de défense psychologique tels que la déréalisation.

Le cerveau peut se déconnecter émotionnellement de la situation traumatisante pour se protéger, ce qui peut entraîner des sentiments de dissociation (Source : National Alliance on Mental Illness).

5. Consommation de substances

L’abus de certaines substances, comme la marijuana, les hallucinogènes ou les stimulants, peut induire des épisodes de déréalisation.

Ces substances altèrent la chimie cérébrale et peuvent perturber temporairement la perception de la réalité (Source : Substance Abuse and Mental Health Services Administration).

6. Événements de vie majeurs

Des événements de vie stressants ou bouleversants, tels que le deuil, le divorce, ou un déménagement important, peuvent déclencher des sentiments de dépersonnalisation-déréalisation chez certaines personnes. Ces périodes de transition peuvent perturber l’équilibre émotionnel et affecter la perception de la réalité (Source : Mayo Clinic).

7. Trouble dissociatif de l’identité (TDI)

Le trouble dissociatif de l’identité, anciennement appelé trouble de la personnalité multiple, est caractérisé par des épisodes de dissociation sévère où une personne peut se sentir déconnectée de son identité ou de son environnement. La déréalisation peut être un symptôme associé à ce trouble (Source : National Alliance on Mental Illness).

8. Facteurs génétiques

Des recherches suggèrent qu’il pourrait exister des prédispositions génétiques à la déréalisation. Certains individus pourraient avoir une sensibilité neurobiologique accrue qui les rend plus susceptibles de développer ce type de symptômes (Source : Journal of Clinical Psychiatry).

9. Trouble de stress post-traumatique (TSPT)

Les personnes souffrant de TSPT peuvent éprouver des épisodes de déréalisation comme mécanisme de défense contre les souvenirs traumatiques. Cela peut rendre la réalité moins menaçante en se distançant émotionnellement des événements passés (Source : American Psychiatric Association).

10. Facteurs neurobiologiques

Des études suggèrent que des altérations neurobiologiques, telles que des anomalies dans le fonctionnement des neurotransmetteurs ou des régions cérébrales impliquées dans la perception, pourraient contribuer à la déréalisation (Source : Current Psychiatry Reports).

Ces déclencheurs sont souvent interconnectés et peuvent varier d’une personne à l’autre. Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé mentale pour un diagnostic précis et des recommandations de traitement adaptées en cas de déréalisation persistante ou invalidante.

Est-ce que l’impression de ne pas vivre dans la réalité est grave ?

Est-ce que l'impression de ne pas vivre dans la réalité est grave
Source : passeportsante.net

La déréalisation peut être une expérience troublante et déstabilisante, mais elle n’est généralement pas considérée comme grave en soi.

Elle est fréquemment associée à d’autres conditions psychologiques, comme citer plus haut dans cet article telles que les troubles anxieux (comme le trouble panique), la dépression, le trouble de stress post-traumatique (TSPT) ou d’autres troubles dissociatifs.

La gravité de la déréalisation dépend souvent de sa fréquence, de sa durée et de son impact sur la qualité de vie d’une personne. Pour certains individus, la déréalisation peut être intermittente et légère, tandis que pour d’autres, elle peut être plus persistante et envahissante, affectant significativement leur fonctionnement quotidien.

Les personnes qui éprouvent de la déréalisation peuvent ressentir des sentiments d’isolement, de confusion, d’anxiété ou de dépression. Dans certains cas, la déréalisation peut être un symptôme associé à des situations de stress extrême, à des traumatismes psychologiques ou à d’autres facteurs déclenchants.

Bien que la déréalisation puisse être une expérience désagréable, elle est souvent traitable et peut s’améliorer avec un soutien adéquat.

Combien de temps dure l’impression de ne pas vivre dans la réalité ?

Combien de temps dure l'impression de ne pas vivre dans la réalité
Source : youngminds.org.uk

La durée pendant laquelle une personne peut ressentir l’impression de ne pas vivre dans la réalité peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Pour certains individus, les épisodes de déréalisation peuvent être brefs et intermittents, ne durant que quelques minutes à quelques heures. Pour d’autres, la déréalisation peut devenir plus persistante et durer des semaines, des mois, voire des années.

La durée de la déréalisation peut être influencée par plusieurs facteurs, notamment :

  1. Causes sous-jacentes
  2. Troubles coexistants
  3. Gestion et traitement : Les personnes qui cherchent activement des solutions pour gérer leur déréalisation, comme la thérapie ou d’autres interventions médicales, peuvent constater une amélioration plus rapide des symptômes.
  4. Facteurs individuels : Chaque individu réagit différemment à la déréalisation en fonction de sa sensibilité, de son histoire personnelle et de ses ressources personnelles pour faire face à la situation.

L’impression de ne pas vivre dans la réalité disparaît d’elle-même ?

L’impression de ne pas vivre dans la réalité, peut varier en termes de durée et de rémission spontanée. Chez certaines personnes, les épisodes de déréalisation peuvent disparaître d’eux-mêmes, surtout s’ils sont déclenchés par des facteurs temporaires tels que le stress aigu ou des événements traumatisants ponctuels.

Cependant, il est également possible que la déréalisation devienne persistante ou récurrente, nécessitant un traitement approprié pour s’améliorer.

J’ai l’impression de ne pas vivre dans la réalité : Voici mes 10 conseils pour vous reconnecter avec la réalité

J'ai l'impression de ne pas vivre dans la réalité
Source : cosmopolitan.com/uk

Il y a quelques mois, ma vie semblait glisser entre mes doigts. Je m’appelle Laura, et je veux partager avec vous mon voyage pour retrouver un sentiment de présence dans ma propre vie.

La déréalisation m’a frappée sans crier gare. Chaque jour, je me sentais comme une spectatrice de ma propre existence, regardant le monde se dérouler autour de moi sans jamais vraiment en faire partie. C’était comme si je flottais dans un brouillard permanent, incapable de sentir pleinement les émotions ou les expériences qui m’entouraient.

Cette sensation d’être déconnectée m’a poussée à agir. J’ai cherché des moyens concrets pour me reconnecter avec la réalité, pour retrouver cette étincelle de vie que j’avais perdue. Au fil du temps, j’ai découvert des conseils et des stratégies qui m’ont aidée à me sentir à nouveau présente et engagée dans ma propre existence.

Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous ces 10 conseils qui m’ont permis de retrouver mon ancrage et de surmonter l’impression de ne pas vivre dans la réalité.
Peut-être que vous vous retrouvez dans cette situation, vous aussi, ou peut-être que vous cherchez simplement des moyens d’apprécier pleinement chaque moment. Quoi qu’il en soit, j’espère que ces conseils vous seront aussi bénéfiques qu’ils l’ont été pour moi.

1. Pratiquez la pleine conscience

La pleine conscience, ou mindfulness en anglais, est une pratique qui consiste à être pleinement présent et conscient de l’instant présent.

Cela peut inclure des exercices de respiration, de méditation ou simplement porter attention à vos sensations corporelles et à votre environnement immédiat. La pleine conscience peut vous aider à vous recentrer et à réduire les sentiments de déconnexion (Source : Harvard Health Publishing).

2. Engagez-vous dans des activités sensorielles

Faites appel à vos sens pour vous aider à retrouver votre connexion avec la réalité. Pratiquez des activités qui stimulent vos sens, comme cuisiner un repas savoureux, écouter de la musique, ou marcher pieds nus dans l’herbe.

Ces expériences sensorielles peuvent vous ramener au moment présent et renforcer votre ancrage dans la réalité (Source : Medical News Today).

3. Maintenez des routines saines

Établissez des routines quotidiennes et assurez-vous de prendre soin de vous-même physiquement, émotionnellement et mentalement.

Dormez suffisamment, mangez sainement, et pratiquez une activité physique régulière. Des habitudes de vie équilibrées peuvent contribuer à stabiliser votre humeur et à améliorer votre perception de la réalité (Source : Mayo Clinic).

4. Limitez la consommation de substances

Évitez ou limitez la consommation de substances telles que l’alc**l ou la dr*gue, qui peuvent altérer la perception et aggraver les sentiments de déréalisation.

Ces substances peuvent perturber l’équilibre chimique du cerveau et exacerber les symptômes de déconnexion (Source : National Institute on Drug Abuse).

5. Pratiquez la gratitude

Prenez l’habitude de noter chaque jour ce pour quoi vous êtes reconnaissant. La gratitude peut vous aider à vous focaliser sur les aspects positifs de votre vie et à vous reconnecter avec vos émotions. Cela peut également favoriser un sentiment général de bien-être et d’ancrage dans la réalité (Source : Psychology Today).

6. Établissez des liens sociaux

Maintenez des relations sociales saines et significatives avec vos proches. Passer du temps avec des amis et des membres de la famille peut vous aider à vous sentir plus connecté et engagé dans le monde qui vous entoure. L’interaction sociale peut également réduire les sentiments de solitude et d’isolement (Source : HelpGuide).

7. Recherchez un soutien professionnel

Consultez un professionnel de la santé mentale si vous continuez à éprouver des difficultés à vous reconnecter avec la réalité. Un professionnel pourra aider à évaluer les causes sous-jacentes et à recommander des stratégies de traitement appropriées, telles que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), la gestion du stress ou d’autres interventions thérapeutiques. (Source : American Psychiatric Association).

8. Pratiquez des exercices de relaxation

Apprenez des techniques de relaxation telles que la respiration profonde, le yoga ou la visualisation. Ces exercices peuvent calmer votre esprit et réduire le stress, vous permettant ainsi de vous sentir plus présent et ancré dans le moment présent (Source : Verywell Mind).

9. Évitez les situations stressantes

Identifiez et minimisez les facteurs de stress dans votre vie autant que possible. Évitez les situations ou les environnements qui déclenchent votre anxiété ou votre déréalisation. Prenez le temps de vous retirer et de vous ressourcer lorsque vous en ressentez le besoin (Source : Anxiety and Depression Association of America).

10. Cultivez la patience et la persévérance

La reconnexion avec la réalité peut être un processus progressif. Soyez patient avec vous-même et persévérez dans vos efforts pour retrouver un sentiment de présence et de clarté. Chaque petit pas que vous faites dans cette direction est significatif et vous rapproche de votre objectif (Source : National Alliance on Mental Illness).

Ces conseils pratiques peuvent vous aider à retrouver votre connexion avec la réalité et à apprécier pleinement chaque moment de votre vie. N’hésitez pas à les mettre en pratique et à consulter un professionnel si vous avez besoin d’un soutien supplémentaire dans votre parcours de guérison.

En conclusion

La déréalisation, ou l’impression de ne pas vivre dans un monde réel, est un état psychologique troublant qui peut altérer la perception de la réalité. Sa durée peut varier d’une personne à l’autre, allant de quelques minutes à plusieurs années, selon les facteurs individuels et les causes sous-jacentes.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez souffrez de déréalisation persistante, il est important de consulter un professionnel de la santé mentale pour obtenir un diagnostic précis et des recommandations de traitement adaptées.

Des approches telles que la pleine conscience, l’engagement dans des activités sensorielles, le maintien de routines saines et le soutien professionnel peuvent aider à retrouver un sentiment de présence et de clarté dans la vie quotidienne. N’oubliez pas que la guérison peut prendre du temps, mais chaque petit progrès vers la reconnexion avec la réalité est significatif.

Avatar de Laura Francine
Laura Francine, rédactrice chez Purejapap, se spécialise dans les sujets liés aux défis psychologiques. Elle rédige des articles pour aider les lecteurs à surmonter ces obstacles, offrant des conseils pratiques et des perspectives positives pour éclairer et inspirer ceux qui cherchent à s'améliorer.